RSS

I (re-) did it !

12 Sep

Voilà… j’ouvre ce blog après plus d’un an de disette sexuelle et après quatre petits articles, je renoue avec les joies de la chair. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Elle est jeune, 7 ans de moins que moi.

Et putain que c’est bon les petites jeunes ! 

Dans sa robe rouge, elle faisait presque sage malgré un décolleté assez pigeonnant pour me faire roucouler. On est allé dans ce bar dansant avec des amis, je ne le connaissais que depuis une petite heure. Serrés près du bar, je l’ai accompagnée d’une main dans le dos, presque paternaliste. Presque comme je fais avec beaucoup de filles mais là, plus autoritaire, plus assuré, gloire à l’alcool dosée avec subtilité !

De cette main dans le dos a suivi un contact physique plus proche, quelques pas de danse de prétexte à un rapprochement inéluctable. Le dos collé à mon torse, les fesses collés à mon sexe, nous ondulons en rythme sur une musique qu’on n’entend plus vraiment. Et puis elle se retourne et je sens sa douce langue pénétrer ma bouche.

Durant trois heures entières nous resterons collés l’un à l’autre, à danser, toujours pour le prétexte d’être emboîtés. Parfois même, de façon caché et subtile, ma main remontait sa cuisse juvénile. Caressant sa fesse et sentant son souffle s’accélérer je n’ai pas hésité à m’aventurer sur le recto de ma belle vingtenaire pour faire connaissance avec sa lingerie de dentelle. Lingerie humide m’invitant à passer outre et à caresser un clitoris trempé et demandeur de calin. Le tout, entouré de plusieurs centaines de personnes dansant à corps et à cris près de nous dans une pénombre nous permettant les actes et les pensées les plus lubriques.

Nous sommes finalement rentré chez elle pour que je l’honore avec délectation. Ce corps n’a rien à voir avec tous ceux auxquels j’ai eu à faire depuis mon déniaisement. Cette fille est purement et simplement parfaite, les courbes sont idéales, la peau douce, les seins généreux, les fesses galbées,…

Je ne suis pas parvenu à la faire jouir le premier soir contrairement à moi qui a réussi tout de même a tenir une bonne quarantaine de minutes avant de jouir en elle (mais avec un peu de latex entre nous deux tout de même) dans la position de La Belle Endormie (elle ne l’était endormie, loin de là, je le sentais même pas loin de m’accompagner !)

Son orgasme ne fut que partie remise quelques jours après. Mon sexe n’a pas su la satisfaire (et n’a pas su me satisfaire non plus), mes doigts se sont donc emparés du problème. Dix minutes ont suffi (après 1 bonne heure et demi de sexe) à la faire gémir sans équivoque.

1-1

Balle au centre.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 12 septembre 2012 dans Uncategorized

 

Une réponse à “I (re-) did it !

  1. lisagorgeous

    12 septembre 2012 at 2311 48

    comme quoi les grands esprits se rencontrent….parfois. Belle nuit

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :